Oiseaux d'ailleurs

La faune de la Guadeloupe

 

Merci à Frantz Delcroix, présidente de l'association ornithologique AMAZONA de Guadeloupe, pour son aide, pour identifier les oiseaux que j'ai pu photographier.

 

Le Bihoreau violacé  (Nycticorax violacea)

Appelé aussi crabier. Taille : 56-71 cm. Sédentaire et nicheur en Guadeloupe. Il a des moeurs crépusculaires à nocturnes.

Un adulte et un jeune

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le pélican brun  (Pelecanus occidentalis)

Appelé aussi "grand gosier". Quelques couples se sont installés depuis quelques années en Guadeloupe. Son envergure est de 2,20 m, c'est un oiseau lourd de 3,2 à 3,7 kg. Il possède une poche gulaire élastique et ses pattes sont palmées. Son plumage change selon son âge et qu'il soit ou non en période nuptiale. Les immatures, moins de 3-5 ans, sont bruns foncé, alors que les adultes sont gris et ont le dessus de la tête jaune et le cou blanc. Chez les adultes nuptiaux, le cou est blanc et marron fauve. Il est grégaire et partage les dortoirs avec les frégates et les hérons. Pour pêcher il plonge de haut jusqu'à plus d'un mètre de profondeur. C'est une espèce très sensible au dérangement en période de nidification. L'espèce était en déclin dans les années 80 à cause des pesticides, ils sont aussi victimes des hameçons.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

L'aigrette neigeuse  (Egretta thula)   Snowy Egret

Sédentaire et nicheuse en Guadeloupe. Ses effectifs sont renforcés en hivernage par des migrateurs nord américains. Elle cohabite dans les dortoires avec les gardeboeufs sur les îlots de palétuviers ou en bordure de mare. Différence avec la garzette :  la partie entre l'oeil et le bec est bien jaune, l'arrière des pattes est jaune chez l'immature, les adultes en nuptial développent de longues plumes soyeuses sur la poitrine, ainsi que la calotte.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

La Frégate superbe  (Fregata magnificens)  Magnificent Frigatebird

Non nicheuse. Depuis la colonisation européenne les frégates ont déserté les îlets où elles nichaient en Guadeloupe, victimes de massacres au nid (leur graisse étaient utilisée comme remède), depuis elles fréquentent régulièrement les côtes pour se nourrir, parader, se reposer, dormir, mais ne parviennent pas à établir leur nid. En Guadeloupe elles sont victimes de braconnage, d'hameçons de pêche, des pesticides de leurs proies, et du dérangement des engins motorisés. Elle est aussi appelée "malfini" en créole.

Le mâle possède, en période de reproduction, une poche rouge qu'il peut gonfler et vider à volonté.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le gravelot semi-palmé  ( Charadrius semipalmatus)  Semipalmated Plover

Taille : 17_19 cm, envergure : 43-52 cm. Il passe l'hiver en Patagonie, il niche dans la toundra arctique, à travers le Canada et l'Alaska.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le fou brun   (Sala leucogaster)  Brown Boody

Il ne plonge pas verticalement comme le fou de Bassan, mais avec un angle moins marqué. Celui(ci doit être un jeune, c'est dommage, car il est très beau en nuptial, brun foncé, ventre blanc, bec et pattes jaunes. Envergure : 137 à 145 cm.

Oiseaux d'ailleurs

Le bécasseau minuscule  (Calidris minutilla)  Least sandpiper

Hivernant en Guadeloupe, il niche en Alaska et au nord du Canada. Taille 14 à 15 cm. Envergure : 26 à 29 cm.

C'est le plus petit limicole du monde.

Oiseaux d'ailleurs

Le héron vert  (Butorides virescens)   Green heron

Taille : 40-55 cm, envergure : 62-70 cm. Sédentaire et nicheur en Guadeloupe. C'est un oiseau intelligent qui utilise des appâts pour attirer les poissons ! Originaire des Amériques, sa localisation se limite à l'Amérique du nord, l'Amérique centrale et les caraïbes.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Grèbe à bec bigarré  (Podilymbus podiceps)  Pied-billed grebe

Espèce américaine. En plumage nuptial, l'adulte a le dos sombre, les flancs plus clair, le ventre blanc, le cou et la nuque sont brun-gris, le bec épais blanc bleuté présente une bande centrale noire. Ici c'est un jeune.

Oiseaux d'ailleurs

Tournepierre à collier  (Arenaria interpres)  Ruddy turnstone

C'est le même que le notre !

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Bécasseau sanderling  (Calidris alba)

Le même que les nôtres

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Chevalier grivelé  (Actitis macularius)

Oiseaux d'ailleurs

Le héron gardeboeufs  (Bubulcus ibis)

Originaire d'Afrique, il a rejoint l'Amérique par ses propres moyens, et les Antilles dans les années 60. On en voit partout, pratiquement chaque boeuf à le sien ! Le soir ils regagnent les héronnières en mangrove ou en bordure de mer avec les aigrettes. C'est le même que celui de métropole.

Oiseaux d'ailleurs

Le colibri madère (Eulampis jugularis)

Taille : 11-12 cm, poids : 5,5 à 7,8 g pour le mâle. Il se nourrit de nectar et d'insectes. Il est présent dans pratiquement toutes les Antilles.

Oiseaux d'ailleurs

Le sucrier à ventre jaune  (Coereba flaveola)  Bananaquit

Taille 10-11 cm. Nectarivore, mais il se nourrit aussi de coléoptères, chenille et fourmis.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le Quiscale merle  (Quiscalus lugubris)

C'est un oiseau très bruyant et très commun, il est aussi appelé "cancangran".

Mâle et femelle.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le Sporophile rougegorge  (Loxigilla noctis)  Lesser Antillean Bullfinch

Petit passereau au dimorphisme sexuel très marqué. Il est présent dans les petites Antilles. Il se nourrit de baies, graines et fruits. Il construit  un nid en forme de boule avec une ouverture latérale. Il fréquente les forêts mixtes, sèches et humides d'altitude.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le Trembleur brun  (Cinclocerthia rufucauda)  Brown trembler

Il fréquente les forêts humides, aussi dans les plantations de pamplemousse et de cacao, mais pratiquement absent des bananeraies. Endémique des Petites Antilles. Il consomme toutes sortes d'invertébrés, de coléoptères, escargots, petits lézards ... fruits et baies.

Oiseaux d'ailleurs

La Paruline jaune  (Setophaga petechia)

Insectivore. Appelée aussi Ti jaune ou Titine jaune. Elle fréquente tous les milieux boisés. Les parents défendent très bien leur nid et n'hésitent pas à le détruire, même s'il y a des oeufs ou des poussins, si on y touche. la femelle peut même démonter son nid déjà construit pour le placer ailleurs si elle se sent dérangée.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Le Tyran gris  (Tyranunus dominicensis)  Grey Kingbird

Appelé aussi Pipirite. Il est répandu en Amérique du nord, centrale et Antilles et une partie de l'Amérique du sud. on le rencontre dans presque tous les milieux, plutôt en zone découverte, toujours perché en hauteur, souvent sur les fils électriques, d'où il plonge sur les insectes.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

La tourterelle à queue carrée  (Zenaida aurita)  Zenaida Dove

Elle est présente sur l'ensemble des Antilles. Elles est chassée en Guadeloupe et en Martinique. Elle est très commune, surtout dans les régions basses, même en ville. Son chant est très puissant. Aussi appelée toutrel.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

La Colombe à queue noire  (Columbina passarina)

Aussi appelée ortolan par les premiers colons, du fait de sa ressemblance et sa très petite taille. Elle se rencontre surtout dans les savanes sèches.

Oiseaux d'ailleurs

Gallinule d'Amérique  (Gallinus galeata)  Commun Gallinule

Ou poule d'eau à cachet rouge. Nicheuse et sédentaire en Guadeloupe, espèce protégée, victime de l'excès de pression de chasse et de la destruction de son milieu. Elle se rencontre dans les mares, les marais en mangrove.

Oiseaux d'ailleurs

On peut aussi trouver :

Le Raton laveur  (Procyon lotor minor)

Appelé aussi racoon, parfois considéré comme une sous espèce de raton laveur commun. Il est l'espèce symbole du parc national mais est néanmoins une espèce qui a été introduite au XIII ième siècle accidentellement. Il se rencontre essentiellement dans les forêts et les zones humides du parc national de la Guadeloupe et dans les mangroves. Il se nourrit de fruits, de poissons, d'écrevisses, de crabes et d'escargots. Il est plutôt de moeurs nocturnes, il peut également être actif pendant la journée dans les zones peu fréquentées par l'homme. Autrefois, en Guadeloupe, il était capturé, engraissé et consommé. Aujourd'hui il est entièrement protégé. Taille : 65 cm plus 20 cm de queue. Il est impossible à voir à l'état sauvage, j'ai photographié ceux là dans un parc.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Iguane vert

Il est identifiable grâce à l'écaille sur la joue. Végétarien, la femelle creuse un tunnel de 1 m de long pour pondre. L'archipel guadeloupéen héberge plus de la moitié des effectifs mondiaux. Il est endémiques et en forte régression.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

Les petits lézards Anolis que l'on voit partout

Oiseaux d'ailleurs

Les mangoustes

Elles ont été introduites en 1888, pour luter contre les rats qui ravageaient les cultures et par la même occasion les serpents de l'île.

Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs
Oiseaux d'ailleurs

On voit aussi beaucoup de crabes de terre sur les plages.

Oiseaux d'ailleurs

 

Et ne pas oublier les coqs et poules guadeloupéens, que l'on trouve absolument partout en liberté et qui n'appartiennent à personne ! ils peuvent être très agressifs quand il y a des poussins !

 

novembre-0545-copie.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ISLANDE 

Sterne arctique      (Sterna paradisaea)   (Arctic Tern)     

Niche en colonie loin au nord. Hiverne au large de l'Afrique du sud et dans l'Antartique. Sans doute le plus grand voyageur des oiseaux migrateurs. 

 

mai-2013-2457.JPG

 mai-2013-2466.JPG

 

 

 

 

 Labbe parasite  (Stercorarius parasiticus)    (Arctic Skua)    

Longueur : 37-44 cm, envergure : 100-112 cm. Migrateur le long des côtes de la mer du Nord et de la Manche. Hiverne surtout au sud de l'Equateur.

 

 

Labbe-parasite.JPG

 

 mai-2013-2124.JPG

 

 

 

 

 

 

Grand Labbe  (Catharacta skua)   (Great Skua)    

Longueur : 50-58 cm, envergure : 125-140 cm. Hiverne dans l'atlantique.  Alimentation : principalement du poisson qu'il attrape à la surface, aux dépens des autres oiseaux.

 

Grand-Labbe.JPG

 

 

mai-2013-1564---Copie.JPG