Amphibiens et reptiles

par photosyl35  -  25 Décembre 2016, 15:58

Tous les amphibiens et reptiles sont protégés par la loi

Le nom « amphibien » vient du grec qui signifie double vie. Presque tous les amphibiens commencent leur vie dans l’eau, puis gagnent le milieu terrestre après transformation de leur corps (métamorphose) : salamandre, crapauds, grenouilles, tritons.

Il y a la famille des « Anoures » : crapauds, grenouilles et rainettes : c’est-à-dire les amphibiens « sans queue ».

Alors que les salamandres et les tritons forment l’ordre des urodèles, les amphibiens « à queue ».

 

Reptile vient du nom latin « rampant », qui se traine sur le ventre : tortues, lézards, orvets, couleuvres, vipères.

 

Les grenouilles vertes (Pelophylax Kl. esculensis)  Ranidae

La grenouille verte est la plus familière de nos grenouilles, sa coloration est très variable. Lorsque les mâles chantent, ils gonflent leurs 2 sacs vocaux. C’est la plus aquatique de nos grenouilles, elle ne quitte pas sa mare.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

La rainette verte (Hyla arborea)   Hylidae

Leur petite taille et leur discrétion les rend très difficiles à trouver. Anoure de petite taille, mesurant en général 3 à 4 cm, maximum 5 cm.sa coloration varie du vert pomme uniforme au brun, au gris et au noir, parfois légèrement tachée. Sa période d’activité s’étend environ de mars à octobre. La reproduction débute peu après l’hivernage, l’accouplement et la ponte ont lieu dans l’eau. En été, les adultes métamorphosés sont situés le plus souvent dans la végétation, entre 40 cm et 2 m de haut, le plus souvent, sur une lisière ensoleillé ; l’hivernage débute aux premières gelées, l’adulte se place sous un abri superficiel du sol, un tas de végétaux ou une grosse pierre.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

La grenouille agile (Rana dalmatina)   Ranidae

Anoure de taille moyenne, mesurant 45 à 65 mm. Elle hiverne à terre. Les premières sorties s’observent environ en février mars, et la saison de reproduction commence aussitôt. La ponte a lieu dans l’eau.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Crapaud commun (Bufo bufo)   Bufonidae

Du fait de ses migrations massives pour rejoindre les sites de reproduction, il est un des amphibiens qui pâtit le plus de la circulation routière.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

La salamandre tachetée (Salamandra salamandra)  Salamandridae

Dans le passé elle a inspiré bien des peurs, des croyances et des extravagances !

Il est vrai que c’est un animal extraordinaire mais complètement inoffensif. Elle peut atteindre l’âge canonique de 20 ans, voir plus. Elle est capable de régénérer une partie manquante de son corps, une patte, la queue ou même le cristallin. Elle ne sort que la nuit et aime la pluie. Son corps est recouvert de verrues contenant du venin dangereux pour un petit prédateur, mais inoffensif pour nous, sauf pour nos muqueuses. La femelle possède une poche dans laquelle elle peut stocker pendant plus de 2 ans des spermatozoïdes temporairement désactivés et nourrit par des cellules spécialisées ! Elle pond dans l’eau, mais n’y rentre pas complètement, car elle se sait pas nager, de 20 à 40 larves déjà formées.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Lézard vert occidentale (lacerta bilineata)  Lacertidae

Il peut atteindre 40 cm de long. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel d taille. La coloration des mâles adultes est vert vif et la gorge bleue en nuptial. Les femelles possèdent une coloration plus variée. Le ventre des 2 sexes set jaune à vert très clair immaculé. La femelle pond de 5 à 53 œufs, qu’elle dépose en juin dans une anfractuosité, sous une pierre ou dans un terrier, qu’elle creuse dans les sols meubles.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Lézard des murailles (Podarcis muralis)   Lacertidae

C’et le plus commun de nos reptiles. Sa coloration générale est brune ou grise, avec des flans plus foncés. L’ornementation des mâles présente des points bleus sur les côtés. Il affectionne les lieux secs et chauds, les vieux murs, rochers et tas de pierres. Pour échapper à un prédateur, il est capable de perde sa queue, qui repoussera ensuite.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Triton alpestre  (Triturus alpestris)   Salamandridae

Urodèle de taille moyenne, mesurant 70 à 95 mm chez le mâle et 80 à 110 mm chez la femelle. La coloration de la face supérieure du corps est à dominante bleuâtre chez le mâle, verdâtre chez la femelle. Le ventre et la gorge sont uniformément orangés. Le mâle reproducteur présente une crête dorsale basse à bord droit, jaunâtre et noire. La maturité sexuelle est atteinte entre 3 à 5 ans. La femelle pond 250 à 300 œufs par an. Généralement les adultes vivent à terre en dehors de la période de reproduction, la plupart dispersés aux environs d’un site de reproduction dans un rayon de 150 m.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Triton palmé (Triturus helveticus)  Salamandridae

Palmé, parcequ’en livré nuptiale, ses pattes arrières sont palmés. C’est le plus commun des tritons. C’est le plus commun des tritons L’adulte hiverne généralement à terre, d’habitude à proximité de la zone de reproduction, mais aussi en milieu aquatique. La femelle pond dans l’eau, environ 400 œufs par an. Les larves éclosent entre 15 et 17 jours plus tard et se métamorphosent de 25 jours à 3 mois après.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Les reptiles

 

L'orvet fragile (Anguis fragilis)

C'est un lézard apode assez fin, à l'aspect luisant. il peut mesuré jusqu'à 50 cm, queue intacte plus longue que le corps, elle peut se casser comme les chez vrai lézards. Les femelles ont fréquemment une ligne vertébrale et les flancs et le ventre assez foncés, les mâles sont unis. La maturité sexuel est atteinte au bout de 3 ans chez les mâles et 4 à 5 ans chez les femelles. Il est vivipare, après 2 à 3 mois de gestation, la femelle donne naissance à 6-12 nouveau-nés pleinement formés. Il se nourrit de petits escargots et limaces, de vers de terre et d'arthropodes.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Cystude d’Europe (Emys orbicularis) Brenne et bassin d'Arcachon

C’est une des 2 seules tortues sauvages de France métropolitaine. Protégée par la loi depuis 1979, la cistude est en déclin dans tous les pays d’Europe. Elle passe l’hiver au fond de l’étang, dans la vase. Comme tous les reptiles, elle est ectotherme, elle doit se réchauffer au soleil, c’est à partir de 28° qu’elle est en pleine forme. Elle est carnivore, elle se nourrit de poissons, larves d’insectes, têtards mais aussi de plantes. Elle est ovipare, en mai ou juin, elle quitte l’étang pour pondre dans un endroit sec et ensoleillé. Elle creuse la terre qu’elle a mouillée avec l’eau de ses vessies lombaires. Les petites tortues naissent en septembre s’il fait assez chaud, si non, elles attendront le printemps suivant ! il ne faut pas prendre une cystude lorsqu’elle traverse la route, car le stress lui fait perdre l’eau de ses vessies lombaires, ce qui l’oblige à retourner à l’eau pour les remplir une nouvelle fois.

 

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus)

C’est un grand serpent d’aspect général sombre, finement tacheté de clair. La taille varie entre 80 cm et 1,71 m. elle est présente dans la moitié sud de la France. Si elle est inquiétée, elle fait volontiers face à l’agresseur (c’est vrai je l’ai vécu !) en cherchant à le mordre avec acharnement (j’ai reculé avant !). Bien que non venimeuse, elle possède une salive légèrement irritante.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Vipère aspic (Vipera aspis)

C’est un serpent assez court, d’aspect trapu. La taille varie de 50 à 85 cm. Les femelles sont à la fois plus grande et plus grosses que les mâles. La coloration dorsale est très variable, du jaune au rouge brique, du gris au brun et même noir. L’iris est jaune à brun rouge et la pupille verticale. Le dessus de la tête est couvert de minuscules écailles. Elle est vivipare. Elle n’est pas présente sur le nord de la France ni sur le nord de la Bretagne. Elle n’attaque pas l’homme, mais si elle est inquiétée, elle se met sur la défensive.

Amphibiens et reptiles

 

Couleuvre à collier (Natrix natrix)

C’est un serpent d’aspect généralement gris, parfois marron. Un motif en collier est formé par deux taches en forme de croissant disposées sur les côtés du cou. L’iris est gris-blanc, orangé ou rouge, avec un anneau parfois interrompu sur la bordure externe. Les mâles sont plus petits, et mesurent entre 65 et 85 cm, les femelles peuvent atteindre 1,40 m. elle est surtout visible à proximité des zones humides. Elle est ovipare. La couleuvre à collier possède une glande anale qui libère une sécrétion blanche nauséabonde lorsqu’elle est saisie. Elle souffle aussi bruyamment en aplatissant la tête devant un prédateur. Elle peut feindre la mort si elle est capturée.

Amphibiens et reptiles
Amphibiens et reptiles

 

Couleuvre vipérine (Natrix maura)

C’est un petit serpent, qui mesure en général une cinquantaine de centimètres. Les femelles sont plus grandes. Elle est marron clair à marron verdâtre, avec un motif dorsal en forme de zigzag continu foncé. Des petites tâches jaunes soulignent le motif en zigzag. C’est une espèce méridionale qui atteint le sud de la Bretagne. Elle fréquente préférentiellement les zones humides naturelles. Elle se nourrit de petits vertébrés aquatiques, principalement de poissons, ainsi que d’amphibiens. Elle est ovipare. Pour se défendre, elle évacue une sécrétion cloacale malodorante lorsqu’elle est saisie. Elle fait aussi face en lovant son corps en S, aplatit la tête et souffle, mais ne mord jamais.

Amphibiens et reptiles
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :