Le petit peuple de l'estran

par photosyl35  -  29 Décembre 2016, 10:51

Photos macro des petits animaux que l'on trouve

sur l'estran breton

 

D'abord les limaces de mer

Lièvre de mer (Aplysia punctata) Hors de l'eau, il n'est pas très beau, comme toutes les limaces, mais dans l'eau je le trouve très drôle ! Il se nourrit d'algues, en particulier de laitue de mer. On le trouve échoué en grand nombre, au moment de la reproduction. Taille 2 à 10 cm.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

En 2 000, le prix Nobel de médecine était attribué au neurobiologiste américain Eric R. Kandel, pour ses travaux sur la mémoire. Ce prix récompensait 40 années de recherches sur un animal presque inconnu du grand public : l’Aplysie ou lièvre de mer.

Cette limace de mer possède des neurones énormes et peu nombreux, ils sont donc plus faciles à étudier. L’Aplysie a notamment contribué à l’étude de l’apprentissage de la mémoire.

Lorsque le lièvre de mer est dérangé, il émet un liquide pourpre, pour se camoufler. Des biologistes ont aussi remarqué que ça incite son prédateur, comme la langouste, à nettoyer leurs pièces buccales, comme s'ils avaient déjà mangé, ce qui les occupe pendant que la limace essaie de se sauver !

 

Elysia viridis, petite limace très difficile à voir, j'ai mis plusieurs mois à la trouver, hors de l'eau elle a la taille d'une goutte d'eau ! D'eau l'eau elle se d'étant et atteint 1 à 2 cm de long. Elle vit sur une algue verte le Codium et 'en nourrit, mais elle ne digère pas ses chloroplastes, elle les conserve dans son corps, les laissant ainsi réaliser pendant quelques mois la photosynthèse et lui fournir les sucres dérivés (Kleptoplasmie).

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Goniodoris nodosa

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Citron de mer (Doris pseudoargus) . Elle peut atteindre 12 cm de long. De couleurs très variables, elle se nourrit d'éponges et vit sur les fonds rocheux, depuis la surface jusqu'à 300 m de profondeur. On peut distinguer les 2 rhinophores qui sont les organes de l'odorat et les branchies en forme de plume sur le dos qui entourent l'anus.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Aeolidia papillosa. Elle se nourrit d'anémones. Taille jusqu'à 12 cm. On peut la voir ci-dessous en train de dévorer une petite anémone tomate (masse sombre).   Elle se nourrit de l'anémone verte, pour lui voler son venin. Ces capsules venimeuses viennent se loger dans ses nombreuses papilles dorsales. Ce qui la protège de ses prédateurs.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Berthella plumula

Le petit peuple de l'estran

 

Les anémones

 

Anémone dalhia

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Anémones bijoux (Corynactis viridis) couleurs très vives qui peuvent être très variables, elles vivent en touffes denses sur les fonds rocheux.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

Anémone verte ou ortie de mer (Anemonia virdidis) 150 à 200 tentacules on rétractables de 15 cm. Elle vit surtout près de la surface. Sa coloration est du à des algues symbiotiques qui vient dans ses tissus. Ses tentacules sont très collantes (nématocystes).

Une limace de mer Aeolidia papillosa s'en nourrit pour lui voler son venin. Ces capsules venimeuses viennent se loger dans ses nombreuses papilles dorsales.

 

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Anémone fraise (Actinia fragacea) plus grosse et vit plus bas que l'anémone tomate. Reproduction par incubation de l'oeuf dans la cavité gastrique puis des larves nageuses qui se fixeront.

Le petit peuple de l'estran

 

Anémone parasite

Anémones qui vivent sur la coquille d’un Bernard l’ermite. Cela leur permet de profiter des restes du repas de leur hôte tout en éloignant leurs prédateurs. Lorsque la coquille devient trop petite, le crustacé doit en trouver une plus spacieuse, il peut déménager son anémone et la mettre sur sa nouvelle maison, ou bien l’abandonner, sans conséquences ni pour lui ni pour elle.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Bernard l'ermite ou pagure. Il change de coquille en grandissant. Il est omnivore, détritivore ou nécrophage. La femelle pond quand la température est en dessous de 8° et garde ses oeufs dans sa coquille pendant 2 mois, puis les lâche dans l'eau.

Lorsque la coquille devient trop petite, le crustacé doit en trouver une plus spacieuse, il peut déménager son anémone et la mettre sur sa nouvelle maison, ou bien l'abandonner, sans conséquance ni pour lui ni pour elle.

Puis un bernard avec sa coquille recouverte d'une éponge.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Petite méduse (Lucermariopsis cruxmelitensis) ici1,5cm. qui vit fixée grâce à un disque adhésif. Elle est capable de se déplacer occasionnellement pour se fixer sur un nouveau support. Elle se nourrit de zooplancton. Groupe des cnidaire, peut atteindre 3 à 5 cm.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Helcion (Helcion pellucidum). Tout petit mollusque (1 à 2 cm) avec une coquille, qui vit sur la fronde de laminaire, où les plus jeunes broutent les algues microscopiques. Les plus âgés s'attaquent aussi aux tissus des stipes de l'algue brune.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

La seiche

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

Les grains de café (Triiva artica) Mollusque mesurant de 8 à 15 mm. Il se nourrit d'ascidies, il vit sur les rochers depuis la surface jusqu'à 100 m de profondeur. Le manteau couvre la coquille et se rétracte quand on le touche.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Les crabes

 

L'oeil de l'étrille (Necora pagarus). Elle nage très bien grâce à ses pattes postérieures aplaties en forme de rames. C'est une espèce des fonds rocheux, jusqu'à 70 m de profondeur.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Le crabe vert (Carcinus maenas) Appelé aussi "crabe enragé), il peut atteindre 7 cm de large. Avant la copulation, le crabe s'empare de la femelle qu'il transportera aussi longtemps qu'il le faut pour que celle-ci mue. Lorsqu'elle change de carapace et avant qu'elle durcisse, la fécondation pourra avoir lieu.

Le petit peuple de l'estran

 

Le doux regard du dormeur ou tourteau ( Cancer pagarus). C'est un crabe des fonds rocheux, les plus vieux peuvent atteindre 25 cm de largeur. Maintenant que je le photographie, il me fait pitié lorsque je le vois à la poissonnerie qui meure à petit feu !

Le petit peuple de l'estran

 

Les bouquets

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Un ver marin

Le petit peuple de l'estran

 

Les ophiures

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Les sépioles

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Les yeux de l'ormeau (Haliotis tuberculata). Il se nourrit d'algues. Il vit accroché aux rochers, sur sa coquille on peut voir une ligne de trous, d'où sortent les appendices sensoriels du manteau.

Les photos : les yeux de l'ormeau et les détails du manteau.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

La bouche de l'oursin

Le petit peuple de l'estran

 

Les yeux de la coquille st Jacques (Pecten maximum). Sur le bord de son manteau, on peut voir des dizaines de petits yeux, sensibles à la lumière. C'est une des rares espèces de mollusque bivalves à fuir en nageant, à l'approche de son principal prédateur, l'étoile de mer. Elle est hermaphrodite, sa reproduction commence à sa troisième année. Elle peut vivre une vingtaine d'années.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Galathée strigosa, plus grande, on l'a reconnait par ses dessins bleus

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Galathée (Galathea squamifera) D'une longueur de 2 à 6 cm, elle vit sous les rochers des rivages abrités, elle est omnivore.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Lépadogaster de candolle (Lepadogaster candollei) Il possède une ventouse sur le ventre pour adhérer sous les rochers et résister aux courants. Taille : jusqu'à 7 cm (ici 2,5 cm). Les oeufs sont collés aux rochers et surveillés par le mâle.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Blennie (Parablennius gattorugine) J'adore son expression ! avec ses petites dents ! Elle vit en eau peu profonde sur les côtes rocheuses, se nourrit de petits animaux et parfois d'algues. le mâle attire la femelle avec une parade vers un site sélectionné (crevasse, cavité) où il surveillera de près les œufs avant leur éclosion.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Chabot buffle (Taurulus bubalis) poisson benthique qui vit seul, sur des fonds sableux. Il se nourrit de divers invertébrés et de petits poissons. taille jusqu'à 16 cm (ici 6 cm)

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Vieille (Labrus bergylta) Elle peut avoir des couleurs très variables selon son milieu ou son humeur. Elle se nourrit de mollusques et de crustacés. Les œufs sont déposés dans un nid construit par le mâle.

On peut voir un parasite sur la dernière photo.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Papillon de mer (Pholis gunnellus) communément observé sous les rochers infralittoral.

Le petit peuple de l'estran

 

Syngnathe, les mâles ont une poche incubatrice pour porter les oeufs, comme les hippocampes. Il a un squelette dermique formé d'anneaux osseux qui réduisent la flexibilité du corps (comme les hippocampes). Il se nourrit de minuscules animaux planctoniques.

Le petit peuple de l'estran

 

Etoile de mer

Elle a des bras, mais pas de mains au bout. Elle a toujours l’air allongée, mais en fait elle est debout ! Sous ses bras elle possède une multitude de petits pieds. Elle a des sortes d’yeux au bout des bras.

Lorsqu’elle trouve un bivalve, pour s’en nourrir, elle dévagine son estomac, c’est-à-dire qu’elle le retourne comme un gant et le fait sortir par sa bouche. Cet estomac, très souple, s’immisce à l’intérieur du coquillage et avale l’animal.

Le petit peuple de l'estran

 

Les Ascidies coloniales : Les Brotylles, colonie de petits animaux, les orifices inhalant des zoïdes sont groupés de façon régulière autour d'un cloaque commun.

Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran
Le petit peuple de l'estran

 

Je peux le dire maintenant, je ne plonge pas !

Je pêche ces petits animaux lors des grandes marées, je les apporte chez moi, je les mets en aquarium, je monte un studio macro avec des flashs externes. Ensuite je les rapporte vivants au même endroit.