Fou de bassan et Fulmar boréal

par photosyl35  -  27 Décembre 2016, 20:14

Fou de Bassan (Morus bassanus)

Espèce protégée. C’est le plus grand oiseau marin d’Europe avec 1,70m d’envergure. Il ne se reproduit en France que sur les Sept Iles (22). Les reproducteurs peuvent parcourir de très grandes distances pour pêcher (110 km en moyenne). Ses effectifs augmentent régulièrement.

Le squelette de son crâne et du cou est adapté au choc produit lors de la plongée. Il plonge d’une dizaine de mètres de hauteur à une vitesse de 90 km/h. il est fidèle à son partenaire et à son nid, les conjoints sont séparés durant l’hiver et se retrouvent au printemps. Il ne pond qu’un seul œuf, après 90 jours les jeunes quittent le nid et sont indépendants. .

La population française se porte bien avec 21 927 couples en 2010. Mais la population de Fou reste exposée à toute catastrophe de marée noire.

Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal

En Ecosse, sur les falaises de Troup Head, il y a une pointe où les jeunes de 3ième et 4ième année calendaire, s'amusent à passer en jouant dans le vent, c'est super à voir ! Ils sont très beau avec leur plumage tâché de noir.

Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal

 

 

Fulmar boréal (Fulmarus glacialus) ancien nom : « pétrel fulmar »

Oiseau pélagique. Il se nourrit principalement de zooplancton et de céphalopodes, mais aussi derrières les chalutiers. Autrefois il ne se reproduisant que dans le grand nord. La première reproduction en France (Bretagne) est observée en 1960, pour atteindre 35 couples dans les années 70. L’effectif national actuel est d’un peu plus 1 100 couples.

Record de longévité : 50 ans. Maturité sexuel à 9 ans.

Quand le poussin est emplumé et devenu bien gras, les parents ne le nourrissent plus et il reste seul. Quand il sera suffisamment affamé (et qu’il aura perdu 30% de son poids) il partira du nid tout seul pour se nourrir en mer. Les adultes peuvent cracher sur un intrus un liquide huileux qui sent très mauvais !

Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal
Fou de bassan et Fulmar boréal